• Carla

Comment fait-on du vin chaud ?

Dernière mise à jour : 11 août

Le vin chaud est bel et bien la star des marchés de Noël, impossible de passer à côté de son odeur épicée lorsque l’on se promène dans les allées. Parfait pour se réchauffer tout en faisant quelques emplettes, le vin chaud saura ravir les amateurs d’agrumes et d’épices.

Vin chaud

Il existe beaucoup de recettes différentes, dont certaines sans cannelle, à base de vin blanc, de bière ou même à la cerise. De quoi satisfaire tous les goûts ! Que vous souhaitiez en apprendre plus sur cette tradition ou connaître les secrets de préparation de cette boisson pour déguster quelques verres avec vos amis ou votre famille, cet article est fait pour vous.


Chez Vinidaily, on adore cette tradition et chacun de nous a sa recette préférée, mais on parlera ici de la recette traditionnelle, histoire de mettre tout le monde d'accord. On vous expliquera d’où vient cette tradition, comment on la fête à travers l’Europe, puis on vous proposera quelques vins à retrouver sur notre boutique en ligne, pour préparer un vin chaud digne de ce nom.


En bonus : on vous a fait un guide pas à pas de la préparation du vin chaud en vidéo sur notre Instagram, le lien se trouve à la fin de cet article.


D’où vient le vin chaud ? 🍷

Figurez-vous que l'on mélange le vin et les épices depuis l’époque Romaine. En ce temps-là, le vin chaud s’appelait Conditum Paradoxum (beaucoup moins explicite qu'aujourd'hui on vous l’accorde). Cet élixir était fabriqué à partir de vin rouge, auquel on ajoutait du miel, quelques épices comme du poivre ou du laurier, et des dattes.


Au Moyen-Âge, le vin épicé se rapproche de ce qu’on a l’habitude de boire actuellement, on y retrouve notamment les épices aujourd’hui utilisées telles que la cannelle, le clou de girofle ou encore l’étoile de badiane. C’est au début du siècle dernier que la tradition s’installe peu à peu dans les coutumes de fin d’année et des fêtes de Noël. Dans un premier temps, on le retrouvait principalement en Europe du Nord, comme en Allemagne. Mais il s’est à présent bien ancré dans les traditions de chaque pays, avec une recette qui peut varier légèrement lorsque l’on traverse les frontières. Zoom sur les différentes traditions à travers l’Europe.


Stand de vin chaud

En Allemagne, le Glühwein se cuisine avec du vin rouge, du kirsch de miel, des épices et du zeste de citron. Il est décliné en version sans alcool, appelée Kinderpunsch, ou avec du vin blanc : le Weisser Glühwein.

En Alsace, il est aussi parfois fait sur une base de vin blanc, notamment de Riesling ou de Pinot Blanc.


En Suède, on l’appelle le Glögg, et sa recette traditionnelle telle qu’on la connaît en France se voit complétée d’amandes émondées et de raisins secs.

En Pologne, on peut découvrir une recette similaire à base de bière chaude : le Grzane Piwo.

Les Italiens ajoutent de l’eau et de la Grappa à la recette classique. La Grappa est une eau-de-vie de marc produite majoritairement dans le nord de l’Italie.


Quel vin choisir pour préparer du vin chaud ? 💃

Le choix du vin à intégrer à votre recette n’est pas à prendre à la légère. Le type de vin rouge choisi influencera la quantité de sucre à mettre par la suite. On vous recommande de choisir un vin fruité et léger, car un vin tannique et puissant nécessitera beaucoup plus de sucre pour venir équilibrer la préparation. Il en va alors de votre préférence, mais selon nous, les cépages les plus adaptés sont le Gamay, la Syrah ou le Merlot (seulement quand il s’agit d’un vin jeune).


On a réalisé notre recette du vin chaud avec le Touraine Gamay, Cuvée Le Bois Jacou, du Domaine Mérieau en millésime 2020.


La recette du vin chaud :

On vous présente notre recette traditionnelle du vin chaud pour 4 à 6 personnes. Prévoyez une trentaine de minutes au total pour la préparation.


Pour cuisiner votre vin chaud, il vous faudra :

  • 1 bouteille de vin rouge

  • 200 grammes de sucre

  • 2 étoiles de badiane

  • 2 bâtons de cannelle

  • 2 clous de girofle

  • 2 oranges

  • 1 citron

Retrouvez la recette en vidéo sur notre compte Instagram juste ici.


Dans un premier temps, récupérez le zeste d’une orange et du citron. Mettez le vin dans une casserole, veillez à ce qu’il ne bout jamais, il doit simplement rester chaud. Ajoutez ensuite l’ensemble des ingrédients et les agrumes coupés en tranches. Laissez chauffer une dizaine de minutes, vous sentirez assez rapidement les arômes des épices se répandre. N’hésitez pas à goûter le vin chaud à plusieurs reprises lors de l’ajout du sucre pour trouver le dosage qui vous convient le mieux. Servez bien chaud dans une tasse, ajoutez quelques éléments décoratifs et dégustez !

Vin chaud

Petit conseil : pensez à aérer votre intérieur pendant que vous le cuisinez, les épices embaument très facilement l’ensemble des pièces qui avoisinent la cuisine.


Vous en avez trop préparé ? Pas d'inquiétude, le vin chaud se conserve parfaitement un ou deux jours au frais. Il vous suffit de le refaire chauffer, sans jamais le faire bouillir, pour le déguster à nouveau. Pensez à retirer les épices et agrumes avant de le mettre au frigo, afin qu’il n’en prenne pas trop les arômes.


Avec quoi accompagner du vin chaud ? 😋

Le vin chaud s’accompagne en général de mets sucrés, il peut par exemple se boire avec un bon gâteau au chocolat, des marrons chauds, du pain d’épices ou des biscuits secs de Noël. Si vous le dégustez lors d’un apéritif, préférez des sablés au fromage, de la mozzarella et du jambon ou des gressins.

Le verre peut être décoré de quelques éléments comme d’un quartier d’orange pour la couleur, ou d’étoiles de badiane pour ajouter un peu d’esprit de Noël.


Profitez de l’hiver pour vous délecter de cette boisson saisonnière, avant qu’elle ne disparaisse des étals des marchés de Noël, mais consommez toujours avec modération. Bonne dégustation à toutes et à tous !


gif

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.


35 vues0 commentaire