• Carla

Comment fait-on du champagne ? đŸŸ

Pour poursuivre notre sĂ©rie d’articles sur les mĂ©thodes de production du vin, on s’attaque au champagne ! Si vous souhaitez retrouver les prĂ©cĂ©dents posts les voici : le vin rouge & le rosĂ©. Le champagne, vin de fĂȘte, de cĂ©lĂ©bration et de partage, n’est pas produit comme un vin classique. Il existe plusieurs façons de le produire. Prenons la mĂ©thode de production du champagne Ă©tape par Ă©tape, c’est parti đŸŸ


Service du champagne

PremiĂšre Ă©tape de la production de Champagne : le pressurage

Ah, avant de parler du pressurage, il faut que vous ayez en tĂȘte que le champagne est produit en mĂ©langeant des raisins blancs et rouges. Les cĂ©pages utilisĂ©s sont au nombre de trois au maximum : le chardonnay et le pinot noir et/ou le pinot meunier 🍇

Passons maintenant au pressurage ! AprÚs avoir retiré les tiges des grappes, les raisins blancs et rouges sont pressés ensemble pour séparer leur jus de leurs peaux. Pour le champagne, seul le jus est conservé, on ne le laisse pas macérer avec les peaux.


DeuxiĂšme Ă©tape : la fermentation alcoolique

Le jus est placé en cuve ou en barrique. Les levures entament leur petit travail et transforment le sucre en alcool afin de produire du vin. Les Champagnes fermentés en cuve sont plus secs que ceux fermentés en barrique.


TroisiĂšme Ă©tape : l’assemblage đŸ€

Les trois cĂ©pages sont assemblĂ©s, et mĂȘme parfois couplĂ©s Ă  des millĂ©simes plus anciens pour le cas des Champagnes non millĂ©simĂ©s. Vous vous rappelez quand on disait que le rosĂ© n’est pas un assemblage de vin rouge et de vin blanc ? Eh bien le champagne rosĂ© est la seule exception qui permet de mĂ©langer les deux couleurs. Une partie des raisins rouges est vinifiĂ©e comme un vin rouge, ensuite ajoutĂ© aux raisins blancs afin de colorer lĂ©gĂšrement le rĂ©sultat.


Champagne

QuatriĂšme Ă©tape : l’embouteillage đŸŸ

Le vin obtenu est mis en bouteille. Une liqueur de tirage est ajoutĂ©e avant de fermer la bouteille avec une capsule provisoire. La liqueur est composĂ©e de levures et de sucres afin d’aider la prise de mousse.


CinquiĂšme Ă©tape : la prise de mousse đŸ«§

Les levures viennent Ă  nouveau grignoter les sucres et crĂ©ent du gaz carbonique. C’est cette Ă©tape qui permet de faire apparaĂźtre les bulles !


SixiĂšme Ă©tape : l’élevage et le remuage

Les Champagnes sont alors Ă©levĂ©s entre 2 et 5 ans, voire plus pour les grands vins. Les bouteilles sont remuĂ©es avec dĂ©licatesse rĂ©guliĂšrement et redressĂ©es pour se retrouver la tĂȘte en bas. Le remuage se fait historiquement Ă  la main, certains domaines continuent de procĂ©der de la sorte mais il existe dĂ©sormais des machines qui reproduisent le mouvement. Un dĂ©pĂŽt de levures se forme et vient stagner sur la capsule.


SeptiÚme étape : le dégorgement

Le col de la bouteille vient ĂȘtre gelĂ© afin d’extraire le dĂ©pĂŽt dont on parlait prĂ©cĂ©demment. On retire alors la capsule provisoire pour expulser ce glaçon de levures.


HuitiĂšme et derniĂšre Ă©tape : le dosage

À cette Ă©tape, le vigneron peut prendre la dĂ©cision d’ajouter une liqueur constituĂ©e de vin et de sucres afin d’obtenir le champagne qui lui convient. Il existe plusieurs dosages : non dosĂ©, extra-brut, brut, sec, demi-sec et doux, selon l’intensitĂ© de sucres. AprĂšs quoi, la bouteille est finalement fermĂ©e Ă  l’aide du bouchon dĂ©finitif, de la capsule et du muselet !


On se retrouve bientĂŽt pour la mĂ©thode de production du vin blanc, jaune, et orange ! Bonne dĂ©gustation đŸ„‚


L’abus d’alcool est dangereux pour la santĂ©, Ă  consommer avec modĂ©ration.

23 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout