• Carla

Comment fait-on du rosĂ© ? 🌾

DerniÚre mise à jour : 12 août

L’étĂ© approche, et on arrive dans la pĂ©riode oĂč le rosĂ© refait son apparition sur les tables, Ă  cĂŽtĂ© des barbecues ou dans les paniers de pique-nique. Les rayons dĂ©diĂ©s Ă  ces vins commencent Ă  s’agrandir, et les prĂ©jugĂ©s que l’on a gĂ©nĂ©ralement sur le rosĂ© n’aident pas Ă  faire son choix. Alors on vous explique tout : d’oĂč il vient, comment on le produit, de quelle maniĂšre le choisir en conscience (et sans prĂ©jugĂ©s) et enfin avec quoi l’accompagner.


vin rosé

L’histoire du rosĂ© 🧐

Et si on vous disait que le rosĂ© est en rĂ©alitĂ© le tout premier vin a avoir Ă©tĂ© produit ? Ça semble difficile Ă  croire, et pourtant, l’étude des reprĂ©sentations les plus anciennes le confirme. Le vin qu’on produisait ne pouvait ĂȘtre que clair, puisque le vigneron rĂ©cupĂ©rait directement le jus pour le faire fermenter, sans les peaux et la chair comme pour le vin rouge. Que ce soit en Égypte, en GrĂšce ou Ă  Rome, les reprĂ©sentations montrent comme pratique la plus courante la production de rosĂ©s. C’est d’ailleurs en Provence que la production de ces vins est nĂ©e ! 🐣


Le rosĂ© est aujourd’hui le vin dont les ventes augmentent le plus, contrairement au vin rouge et au vin blanc, et il reprĂ©sente un peu plus de 10% des vins dĂ©gustĂ©s Ă  travers le monde, parmi les trois couleurs. En France, nous sommes les plus gros consommateurs de rosĂ©, et aussi les plus gros producteurs (on remporte toutes les mĂ©dailles d’or quand il s’agit du rosĂ©).


Comment fait-on du vin rosĂ© ? 🙌

Si jamais vous aviez encore un doute, le rosĂ© n’est pas un mĂ©lange de raisins rouges et blancs (sauf exception), puisqu’il est produit avec des raisins Ă  peau rouge. Il existe principalement deux mĂ©thodes pour produire du vin rosĂ© : l’une ressemble Ă  la mĂ©thode de production du vin rouge et l’autre Ă  la celle du vin blanc. Le rosĂ© de saignĂ©e est la mĂ©thode la plus courante. Comme lorsque l’on produit un vin rouge, le jus macĂšre avec les peaux, mais on les sĂ©pare beaucoup plus rapidement puisqu’on ne veut pas que les peaux donnent trop de leur couleur au vin đŸ· Le rosĂ© en pressurage direct ressemble Ă  la maniĂšre dont on produit les vins blancs : on presse directement le raisin, mais bien plus lentement que pour un vin blanc. Pour la suite de la vinification, rosĂ© de saignĂ©e et rosĂ© de pressurage suivent le mĂȘme traitement.


Contrairement Ă  ce que la plupart des gens pensent, la couleur du rosĂ© n’indique rien de particulier, c’est le producteur qui stoppe la coloration quand ça lui chante. Il reste tout de mĂȘme conscient que dans l’esprit du consommateur, un rosĂ© clair n’est pas puissant, et un foncĂ© l’est beaucoup plus. La plupart des vignerons choisissent la couleur en se basant lĂ -dessus, mais un vin rosĂ© foncĂ© n’est pas forcĂ©ment plus fort en goĂ»t ou en alcool qu’on rosĂ© pĂąle. La robe des rosĂ©s suit donc les tendances : l’époque des rosĂ©s avec une couleur soutenue est rĂ©volue, et aujourd’hui les consommateurs prĂ©fĂšrent gĂ©nĂ©ralement des rosĂ©s beaucoup plus clairs.


Comment choisir un vin rosĂ© ? đŸ€“

vin rosé

Plusieurs rĂ©gions produisent du rosĂ© en France, on en trouve en rĂ©alitĂ© aux quatre coins de l’hexagone, mais la majoritĂ© sont produits en Provence et dans le sud. La Provence dĂ©die 80% de sa production au rosĂ©, et reprĂ©sente un peu moins de la moitiĂ© des vins rosĂ©s produits Ă  travers toute la France. Les cĂ©pages qui y sont utilisĂ©s sont le grenache, le cinsault, la syrah, le mourvĂšdre ou le carignan. On reconnaĂźt souvent les rosĂ©s de Provence Ă  leur couleur pĂąle. Les profils y sont pour autant trĂšs variables, on retrouve des rosĂ©s complexes, corsĂ©s et intenses, comme d’autres beaucoup plus lĂ©gers :


  • Le grenache donne des rosĂ©s puissants et qui dĂ©gagent des arĂŽmes de fruits rouges, pĂȘche, abricot et Ă©pices

  • Le cinsault amĂšne plus de lĂ©gĂšretĂ© et de finesse

  • La syrah amĂšne la structure et des arĂŽmes de fruits rouges, fruits noirs et d’épices

  • Le mourvĂšdre donne des rosĂ©s puissants aux arĂŽmes de fruits mĂ»rs, de violette et d’épices

  • Et enfin le carignan apporte une bonne structure aux vins rosĂ©s

Si vous souhaitez en apprendre davantage sur ces cépages, on parle plus en détails dans notre article sur les cépages cultivés en France.


Dans le Sud-Ouest et le Bordelais, les rosĂ©s reprĂ©sentent une bien plus petite part de la production, mais ils illustrent une grande et belle diversitĂ© ! Traditionnellement, les rosĂ©s du Sud-Ouest sont des rosĂ©s de saignĂ©e, ils sont donc souvent plus colorĂ©s qu’en Provence. On utilise les cĂ©pages suivants :


  • Le merlot qui donne sa souplesse et de jolis arĂŽmes de fruits rouges, de prune et de figue

  • Le cabernet-Sauvignon apporte des arĂŽmes de fruits noirs et de cassis

  • Le cabernet franc donne des arĂŽmes de framboise et de violette

  • Et le malbec, qui produit des rosĂ©s trĂšs colorĂ©s


Qu'est-ce que le Clairet de Bordeaux ?

Le Clairet est un vin produit Ă  Bordeaux, que l’on peut qualifier comme se situant Ă  mi-chemin entre le vin rouge et le vin rosĂ©. Durant le Moyen-Âge, les Anglais s’arrachent le Clairet de Bordeaux, qui Ă©tablit un commerce privilĂ©giĂ© avec l’Angleterre et les pays nordiques. À cette Ă©poque, Bordeaux produisait 87% de clairet contre 13% de vin rouge, et une part infime de vin blanc. On trouve Ă©videmment toujours du Clairet, mais en bien moins grande proportion. Si jamais vous n’en avez jamais goĂ»tĂ©, dites-vous que ça ressemble Ă  un vin rouge, mais en trĂšs lĂ©ger. Le Clairet Ă©voque des arĂŽmes de fruits rouges frais, et il se marrie Ă  merveille avec les plats mĂ©diterranĂ©ens, la cuisine provençale ou les grillades đŸ€€


Dans le nord-ouest, en Val de Loire, Pays Nantais ou en Touraine, on produit essentiellement des rosĂ©s Ă  base de cabernet. Si vous vous ĂȘtes dĂ©jĂ  retrouvĂ© Ă  flĂąner devant le rayon de rosĂ©s, vous avez sĂ»rement posĂ© vos yeux sur un cabernet d’Anjou. La rĂ©gion est la deuxiĂšme plus grande en termes de production de vins rosĂ©s d’appellation.


Et pour finir notre tour de France des rosés, partons dans le nord-est ! Bien plus rares, les rosés sont souvent des vins trÚs pùles, puisque produits selon la méthode de pressurage.


Avoir quoi boire du rosĂ© ? 😋

vin rosé

Si vous cherchez Ă  associer un rosĂ© avec de la viande, partez plutĂŽt sur des grillades (saucisses, merguez), des abats de veau ou de la charcuterie. Les vins rosĂ©s conviendront tout aussi bien sur du saumon, que du thon ou des poissons grillĂ©s. Pour les fruits de mer, prĂ©fĂ©rez du crabe, de l’araignĂ©e de mer ou des crevettes et gambas 🩐


Il existe plus de 140 nuances de rosĂ©s, soit tout autant d’occasions de les dĂ©guster, avec modĂ©ration bien sĂ»r ! Puisqu’on le rappelle, l’abus d’alcool est dangereux pour la santĂ©.


34 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout