• Carla

Incendies en Gironde : un goût de fumée pour vos vins ?

Les incendies récents en Gironde ont décimé des dizaines de milliers d’hectares de forêt, mais pas un seul pied de vigne. Après la grêle intervenue cette année, il valait mieux que cette catastrophe naturelle ne vienne pas se rajouter au bilan pour les vignerons. Ce n’est pas pour autant que les parcelles de vignes ont été épargnées par la fumée, qui s’est rapidement étendue dans la région. Mais alors, le millésime 2022 aura-t-il le goût de fumée ? 🔥

Incendie de forêt

Quels sont les effets de la fumée sur la vigne ? 💨

Quand un incendie a lieu à proximité de parcelles de vignes, la fumée se dépose sur la peau du raisin. Plus le raisin est mûr plus cela devient problématique, car la pellicule du raisin est de plus en plus fine. La fumée pénètre alors dans le fruit et peut donner ce goût de fumée non intentionnel. Lorsque cela arrive, le vin est considéré comme non-consommable, non pas parce qu’il présente des risques pour la santé mais parce que les attentes de goût ne sont pas remplies. Cela représente donc évidemment une immense perte pour le vigneron. 😢


Au cours des deux années précédentes, la Californie et l’Oregon avaient été touchés par des incendies qui avaient effectivement donné ce goût de fumée. Le Var est aussi régulièrement soumis à cette problématique. Axel Marchal, professeur à l’ISVV (Institut des Sciences de la Vigne et du Vin) décrypte ce phénomène : « n’ayant pas jusqu’ici été très exposés à ce problème, nous n’avons pas beaucoup de documentation scientifique à Bordeaux, mais en Australie, les travaux menés par l’œnologue Markus Herderich sont très complets, tout comme ceux d’Eric Hervé en Californie. Qu’est-ce que cela nous apprend ? Que ce que l’on appelle le goût de fumée est en fait un ensemble de molécules volatiles libérées par le feu, notamment des phénols, transportés par les vents qui vont pénétrer la pellicule des raisins, se fixer aux sucres. Cela peut donc libérer des arômes de fumée pendant la vinification, mais aussi à d’autres stades, pendant l’élevage ou même une fois en bouteille. »


Les vins Bordelais millésime 2022 auront-ils le goût de fumée ? 🤔

C’est le vignoble des Graves qui a été le plus touché par les incendies de Landiras et de La Teste. Le CIVB (Conseil Interprofessionnel du Vin de Bordeaux) reste confiant : les vins ne devraient pas avoir le goût de fumée. L’évolution de la situation est évidemment sous contrôle, et les tests se poursuivent pour s’assurer que cela soit bien le cas.


À l’aube des incendies, les Girondins se sont rapprochés des vignerons d’autres pays ayant déjà vécu ce type de catastrophes : c’était le cas par exemple de l’Australie, ou de la Californie. Grâce à ça, ils ont pu profiter de leur partage d’expérience et tout mettre en place pour éviter que leurs vins ne soient altérés par le goût de fumée.


La part de chance ici réside dans le fait que les incendies ont eu lieu au moment où les raisins n’étaient pas encore trop mûrs, et le stade de la veraison n’avait pas été dépassé. Ce qui empêche donc la fumée d’entrer et altéré le goût du fruit. Si vous souhaitez par ailleurs en savoir plus sur le cycle de la vigne, nous avons écrit un article à ce sujet juste ici. Étant ici à mi-véraison, les craintes concernant les raisons de la région sont modérées. 🙌


Malgré tout, la préoccupation des vignerons ne s’affaiblira pas d’ici les vendanges. Les résultats actuels sont certes positifs, mais cela ne signifie pas qu’ils resteront inchangés. Affaire à suivre de près ! Espérons par la même occasion qu’aucun incendie se reproduise d’ici la récolte, et souhaitons un peu de pluie pour mettre fin au cycle de sécheresse, qui pourrait poser tout autant de soucis à nos viticulteurs.


Je profite de cet article pour remercier toutes les personnes qui ont œuvré pour mettre fin à ces incendies. Merci d’avoir sauvé nos vignes, nos arbres et ma belle région ❤️


L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.

19 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout