top of page
  • Nicolas

La région Champagne : un savoir-faire unique à l’origine de vins d’exception 🍾

Dernière mise à jour : 3 janv.

C’est parti pour découvrir les mystères de la région champenoise. Des moines aux grands rappeurs américains, elle fascine tout le monde et capte l’attention de tous les pays. Son vignoble, ses terroirs admirés dans le monde, sa production, le tour d’horizon commence maintenant !


Production du Champagne

Le vignoble de Champagne

Des moines aux rappeurs : leur point commun, le champagne

La plantation des vignes, RAS, c’est toujours les Romains qui s’en occupent. En Champagne comme ailleurs. Les moines ont également joué un immense rôle dans sa production.


Avant de comprendre comment il est produit, le vin blanc de champagne était produit et exporté aux Anglais qui en raffolaient. Ce vin fermentait souvent en barrique, et parfois explosait à cause du gaz contenu dedans. Il était surnommé "le vin du diable", on a fait une vidéo à ce sujet juste ici.


L’histoire dit aujourd’hui que ce sont les moines qui auraient compris le processus d’élaboration du champagne et l’aurait maîtrisé. Dom Pérignon, à l’Abbaye de Hautvilliers aurait fait partie des grands acteurs de cette petite révolution, dont l’impact est aujourd’hui mondial.


Sa réputation s’accélère au 18ème siècle et depuis, la Champagne n’a jamais perdu de son aura… Jusqu’à fasciner les grands rappeurs US qui l'incluent dans de nombreux clips, ce qui a créé des histoires et controverses à ce sujet.


Comment le Champagne a conquis le monde ?

La Champagne connaît un essor tout particulier vers les 18èmes et 19èmes siècles. À cette époque, des grands bourgeois allemands dont les noms nous sont encore familiers : Moët, Krug, Heidsieck, Roederer… Ils ont notamment développé le marketing de manière très importante et ont sûrement eu un rôle majeur pour sa renommée mondiale. Le Champagne fascine les plus grands Rois et Empereurs, et bâti sa réputation.


Depuis, la lutte pour préserver son côté unique et différencier les vins effervescents du Champagne, produit uniquement en Champagne, n’a pas été de tout repos.


Application vin : Vinidaily

La production du champagne

Fabrication du champagne : la révolution de la méthode champenoise

Il est temps de soulever le voile de ce Champagne mystérieusement produit vous ne trouvez pas ? En réalité, c’est assez simple. Le Champagne est un vin blanc classique à la base. Après la première fermentation dans des barriques ou bien des cuves en inox, vient le moment de l’assemblage et c’est ensuite que la magie opère. En effet, des levures sont introduites dans la bouteille qui est ensuite refermée. On attend alors gentiment, et la levure va manger le sucre, ce qui va produire du gaz carbonique. A force d’attendre, le gaz carbonique va presque faire partie du liquide.


Ensuite, on évacue les levures pour rendre la bouteille buvable. On met la levure proche de la capsule qui referme la bouteille en mettant les bouteilles quasiment à la verticale avec la technique du remuage. On plonge ensuite celles-ci dans l'eau glacée pour rendre les levures solides et hop ! D’un coup on fait sauter la capsule et la levure part avec.


Forcément, avant de la vendre, on est obligé de rajouter un peu de vin pour combler le manque dans la bouteille. C’est ce qui s’appelle la “liqueur d’expédition”. Et c’est à ce moment que l’on dose le sucre (on y revient juste après). Alors compliqué ou pas compliqué ? Bon un peu compliqué j’avoue…


Les cépages utilisés pour produire le Champagne

Vous saviez que l’on pouvait produire du vin blanc à partir de cépages rouges ? Eh oui, c’est possible ! Ce sont des cépages qui ont la peau rouge et la chair blanche. Il suffit donc de presser délicatement afin d’extraire uniquement le jus.


Et si je vous dis cela, c’est parce que les 3 cépages retrouvés majoritairement en Champagne sont le Pinot noir, le Pinot Meunier et le Chardonnay. Seul le Chardonnay a la peau blanche (ok elle est verte, on chipote mais vous avez compris 😉).


Ces cépages sont souvent cultivés ensemble mais peuvent être aussi séparés pour créer des cuvées en monocépage. C’est ainsi que l’on retrouve des cuvées "Blanc de blancs" qui sont issues à 100% de Chardonnay et "Blancs de noirs", issus à 100% de Pinot noir.

Champagne

La Champagne : de grands terroirs signant l’identité de cuvées d’exception

Les appellations principales de la région viticole de la Champagne

Les appellations en Champagne ne sont pas vraiment très nombreuses et très difficiles à retenir. On retrouve l’AOC Champagne, Champagne Premier Cru (42 villages) et Champagne Grand Cru (17 villages). Les Grands Crus ayant bien évidemment des surfaces de production bien plus petites, et donc prestigieuses.


En plus de ses distinctions, la Champagne est répartie en 4 parties : la Côte des Bars (pas très loin des vins de l’Yonne en Bourgogne), la Côte des Blancs, la Montagne de Reims et la Vallée de la Marne. Au sein des ces 4 régions, on retrouve près de 280 000 parcelles différentes.


Une palette de styles de champagnes magnifiée par le dosage

La deuxième manière d’identifier un champagne est son dosage. Voici les différents dosages, et donc différentes appellations de Champagne :

→ Extra Brut : entre 0g et 6g de sucre par litre

→ Brut : moins de 12g de sucre par litre

→ Sec : entre 17g et 32g de sucre par litre

→ Demi-sec : entre 32g et 50g de sucre par litre

→ Doux : plus de 50g par litre


Ces dosages ont donc un impact direct sur la sucrosité du Champagne que vous buvez. Aujourd’hui, la plupart des Champagne produits sont "Brut". Ce qui est très différent d’il y a un siècle, où il était consommé beaucoup plus sucré.


Pourquoi les champagnes ne sont pas toujours millésimés ?

Flûte de Champagne

Bien vu Dr. Watson, en Champagne, très peu de bouteilles sont millésimées. On retrouve donc souvent ce qui est appelé des bouteilles "Brut sans année" ou B.S.A. si on veut frimer un peu.


En réalité, c’est 90% de la production de champagne qui est réalisée en B.S.A. aujourd’hui. Pourquoi ne sont-elles pas millésimées ? Tout simplement parce qu’il s’agit d’un assemblage de différents millésimes. En effet, après la première fermentation et au moment de la mise en bouteille pour la seconde fermentation, le chef de cave ou le vigneron va déguster seul ou en comité le millésime et s’essayer à la combinaison parfaite entre les millésimes précédents et le nouveau millésime. Le but ? Retrouver souvent l’esprit et la signature du domaine avec un goût unique mais qui ressemble à celui de l’année passé grâce à cette combinaison.


En ce qui concerne les Champagne millésimés, ces cuvées sont souvent réalisées sur les meilleures années de production et sont issues d’une seule année de production. En dehors de ce processus et éventuellement du temps en cave avec le dégorgement (le fait d’extraire les levures de la bouteille à la fin de la fermentation), il s’agit du même procédé.


Les meilleurs Champagnes à acheter

Liste des meilleurs champagnes

Concernant les cuvées les plus prestigieuses, certains domaines en ont fait leur spécialité. On peut recenser notamment les cuvées de grands domaines : cuvée Cristal de chez Louis Roederer, le Champagne Salon, la cuvée La Grande année de chez Bollinger ou encore la cuvée William Deutz de la maison Deutz… Et bien d’autres encore !


Des Champagnes accessibles aux très grandes cuvées

Les bons Champagne ne manquent pas. Que ce soit des grandes maisons, des cuvées prestigieuses, des Caves coopératives ou des vignerons indépendants, il y a du choix dans la région. Souvent, les prix les plus abordables se retrouvent en coopérative ou auprès de vignerons indépendant.


Le prestige de la région a toujours attiré les regards du monde entier qui continue à se fasciner pour cette région. Ce qu’il faut retenir, c’est que ce n’est pas uniquement son nom qui a bâti sa réputation, mais surtout son terroir, son climat et sa méthode qui est aujourd’hui utilisée dans le monde entier.


L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.

31 vues0 commentaire
bottom of page