Les cépages cultivés en France 🍇

Dernière mise à jour : il y a 9 heures

Petit point définition, si vous ne le savez pas, un cépage, c’est tout simplement une variété de plant de vigne. Il en existe un très grand nombre. Cependant, tous sont greffés à des racines américaines. Pourquoi ? Parce qu’à partir du milieu du 19ème siècle, un puceron appelé phylloxera a tué la quasi-totalité du vignoble Français et Européen. Le pied américain, lui, est capable de résister à ce puceron.


Le nombre de cépages dans le monde s’élève à près de 6000. Alors on a décidé de vous faciliter la tâche en sélectionnant les cépages principaux qu’on retrouve en France.

Monocépage ou assemblage ?


Un vin peut être créé sur base d’un assemblage de plusieurs cépages ou avec un seul cépage, on l’appelle un monocépage dans ce cas.


Pour le monocépage, la région la plus connue est la Bourgogne qui est répartie entre Chardonnay pour les blancs et Pinot Noir pour les rouges. Pour les vins d’assemblages, l’appellation la plus connue est Châteauneuf-du-Pape, car elle est la seule autorisant un assemblage de 13 cépages différents.



Les cépages blancs

Verre de vin blanc

Chardonnay :

The famous one. Le Chardonnay est très connu car il fait partie des cépages les plus plantés dans le monde. Pourquoi ? Parce qu’il peut être planté sur de nombreux climats et délivre un caractère différent en fonction du terroir, c’est-à-dire le climat et le sol sur lequel il est planté.

Sur des terroirs chauds (comme dans le Languedoc ou le nouveau monde), il exprime des notes de fruits exotiques et une certaine puissance.

Sur des terroirs plus frais tels que la Bourgogne par exemple, il s’exprime avec des notes de fruits blancs, minérales et parfois briochées. Un vin de Chablis sublimera vos crustacés ! 🦀

En Champagne, il est le cépage qui a donné le nom de la cuvée « Blanc de blancs », lorsqu’il est en monocépage. Pour autant, ce cépage est plus souvent utilisé en assemblage pour les champagnes.


Sauvignon blanc :

Très réputé à l’étranger également, il est surtout connu en France pour son implantation dans le Val de Loire et notamment sur l’appellation Sancerre.

C’est un cépage vif, aux notes herbacés mais aussi avec de belles notes d’agrumes (pamplemousse et citron). En apéritif, c’est un régal 😋

Lorsqu’il est cultivé plus au sud, il offre des notes plus exotiques, plus opulent mais garde ce côté herbacé. Il est également utilisé dans les assemblages.


Riesling :

Ce cépage vient de l’Est et est cultivé en Alsace. Comme les deux cépages précédents, il s'exprime différemment s'il est planté sur un terroir frais ou chaud. En Alsace, on retrouve des arômes de pomme verte, de fleurs blanches ou de citron. Sur des terroirs plus chauds, le vin devient plus riche, plus puissant.


Chenin :

Cépage blanc surprenant, il fait partie des rares pouvant être vinifié en pétillant, sec, demi-sec et moelleux (du moins au plus sucré).

On retrouve ce cépage majoritairement dans le Val de Loire avec les appellations Vouvray et Montlouis-sur-Loire, avec une palette d’arômes assez larges : fruits blancs, agrumes, fruits exotiques, fleurs blanches et même miel.


Grenache blanc :

Un sudiste ! Son origine est espagnole où il est appelé « Grenacha blanca ». En France, il s’épanouit sur les régions de la Vallée du Rhône sud et du Languedoc Roussillon.

Apprécié pour la délicatesse de ses parfums, il évoque les plantes aromatiques et les fleurs blanches.


Viognier :

Le viognier, cépage souvent inscrit sur les cuvées dont il porte le nom tels que Viognier IGP Pays d’Oc ou Viognier IGP Collines Rhodaniennes.

Condrieu est son ambassadrice principale. Appellation de prestige implanté dans le Nord de la Vallée du Rhône, elle a construit la réputation du cépage onctueux et fruité. Fruits jaunes (pêche et abricots) se mêlent à un miel délicieux.



Les cépages rouges

Verre de vin rouge

Syrah : La Syrah, seul cépage rouge féminin détient un caractère bien trempé. Puissant, fruité et poivré, il est planté sur toute la vallée du Rhône Nord. C’est lui qui se cache derrière les appellations de Côte Rôtie, Saint Joseph ou encore Crozes-Hermitage. Tout cela en monocépage, comme un grand !

Il est également très présent dans les vins d’assemblage de la Vallée du Rhône sud ou encore du Languedoc Roussillon. Il apporte dans ce cas de la puissance.


Grenache noir :

De la même manière que le grenache blanc son cousin, il est d’origine espagnole « grenacha negra ». Il est connu pour sa souplesse, sa gourmandise et sa finesse. On retrouve également un fruité très souvent apprécié avec des arômes de confiture de fruits rouges ou noirs. C’est pour cela qu’il siège à la table des cépages du Châteauneuf-du-Pape rouge.


Raisin rouge

Pinot noir :

La finesse et l’élégance. Connu dans le monde entier, il a fait ses preuves depuis de longs siècles en Bourgogne en monocépage. On retrouve des arômes floraux et fruités (rouges et noirs).


On le retrouve également cultivé dans le Languedoc avec des caractéristiques plus solaires. Il fait aussi une apparition remarquée parmi les 3 premiers cépages plantés en Champagne. Cela est possible car la chair du raisin est blanche tandis que la peau est noire.


Cabernet Sauvignon :

Le caractère bien trempé de certains vins de bordeaux vient sans aucun doute de ce cépage. C’est également celui-ci qui leur permet de bien vieillir grâce aux tanins qu’il développe. On retrouve aussi et surtout de magnifiques notes de cassis, de boisé ou fumé voire de végétaux.

C’est donc à Bordeaux et notamment rive gauche que l’on retrouve beaucoup ce cépage, toujours associé avec au moins un autre cépage pour apporter un peu de souplesse. On le retrouve également dans le Sud-Ouest, le Languedoc mais aussi en Provence.


Cabernet Franc :

À ne pas confondre avec son voisin le Cabernet Sauvignon. Il est également présent dans le Bordelais (plutôt rive droite pour le coup), et apporte davantage de fraîcheur mais tout autant de tanins dans les vins et résiste mieux à des terroirs plus frais. C’est d’ailleurs pour cela que l’on peut le retrouver en monocépage dans le Val de Loire. Il est le roi de l’appellation Saumur Champigny.


Merlot :

Vous connaissez Pétrus ? Son cépage emblématique est le Merlot, mais rassurez-vous, il n’est pas toujours aussi cher que ça. Il offre des vins souples aux arômes généreux de fruits mûrs, à la fois gourmand et taillés pour la garde. En bouche, ce sont des vins puissants et charnus et s’apprécient autant dans leur jeunesse qu’après de longues années en cave.

Dans les assemblages, notamment associé au cabernet sauvignon ou cabernet franc, il apporte rondeur et fruit.


Pour ne pas vous simplifier la tâche, les cépages ne sont pas toujours indiqués sur les bouteilles. Parfois, on retrouve uniquement l'appellation du vin.

Si vous voulez en savoir plus sur les régions viticoles en France, on a écrit un article juste ici !


23 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout