top of page
  • Photo du rĂ©dacteurCarla

Les engagements du Domaine Chanson face au rĂ©chauffement climatique en Bourgogne 🌞

DerniĂšre mise Ă  jour : 17 juil.

Voici le troisiĂšme article avec Vincent Avenel, directeur gĂ©nĂ©ral du Domaine Chanson, reçu sur notre podcast “Raisin d’ĂȘtre”.

Raisin d’ĂȘtre c’est le podcast qui met en lumiĂšre les gens qui font le monde du vin aujourd’hui, qui en parlent sans prĂ©tention mais avec beaucoup de passion. Dans cet article, on parle du rĂ©chauffement climatique en Bourgogne et des engagements mis en place par le domaine Chanson.


Pour Ă©couter, ou visionner notre podcast, c’est par ici.


Avec le dérÚglement climatique il y a des vignes qui meurent et qu'on doit remplacer. Comment est ce que ça se passe, cette sélection de vignes ? Pourquoi est ce qu'avec ce dérÚglement, ça ne fonctionne plus ?

J'ai quelque chose qui éveille un peu ma curiosité dans l'acquisition de vignes, il y a un cÎté le nombre d'hectares, la qualité de la vigne, etc. Quelle est la part de la dégustation ? Parce que il y a ce qui déjà été fait, ce qu'on peut faire aussi. Comme tu disais donc, on peut changer la patte.


Alors ça, c'est un sujet qui est trĂšs long, mais je ne suis pas un super spĂ©cialiste dans le dĂ©tail. Je ne suis pas ingĂ©nieur agronome mais forcĂ©ment j'y suis confrontĂ© parce qu'il y a des dĂ©cisions Ă  prendre. Je vais juste prendre l'illustration du domaine Chanson. Dans tout ce qui a Ă©tĂ© replantĂ© il y a 30 ou 40 ans, il y avait un clone, qui Ă  l'Ă©poque avait Ă©tĂ© sĂ©lectionnĂ© parce qu’il allait produire des vins trĂšs fins, trĂšs Ă©lĂ©gants. C'Ă©tait des trĂšs bonnes raisons de le sĂ©lectionner mais voilĂ , il a Ă©tĂ© plantĂ© Ă  une Ă©poque oĂč le climat n'Ă©tait pas le mĂȘme qu'aujourd'hui et il s'avĂšre malheureusement qu'il ne supporte pas du tout ces conditions de sĂ©cheresse.

Club Vinidaily

Donc maintenant il ne faut plus se poser de question, ce qu'il faut c’est le remplacer. Mais tu t'imagines bien que c’est une dĂ©cision extrĂȘmement difficile Ă  prendre parce que tu ne vas pas pouvoir reproduire le lendemain. Il faut un temps de repos aussi pour la terre. Quand tu replantes, lĂ©galement, tu perds l'appellation pendant quatre ans et ton pied de vigne va mettre huit ans avant d’arriver Ă  un niveau qualitĂ© rendement correct.


J'ai ma chef de culture qui fait tout un planning sur dix à quinze ans pour qu'on arrive à renouveler, sans qu'il y ait un impact trop important sur notre notre production totale. Parce qu'il y a des enjeux économiques qu'il faut savoir préserver.


Et qu'est ce qu'on replante ?

C'est elle qui est la spĂ©cialiste et qui fait des choix de plants qui sont censĂ©s ĂȘtre plus adaptĂ©es. Pour l'instant, on fait toujours Ă©videmment du Pinot Noir, du Chardonnay. Je lis de temps en temps des articles ou j'entends des Ă©changes, oĂč se pose la question de planter autre chose que du Pinot Noir et du Chardonnay en Bourgogne.


On en est pas encore là, mais on arrive à ce test et les gens y pensent. Il y a à la fois des cépages qu'on connaßt déjà, type Syrah, mais il y a aussi des essais de retrouver des cépages anciens.


Il y a un vrai dĂ©fi, on doit faire cultiver une forme d'humilitĂ©. Parce qu’il y a aussi des sortes de religions qui se mettent en place avec des dĂ©fenseurs de ça, des dĂ©fenseurs de si. À la limite chacun fait comme il le sent. C'est pas la peine de vouloir forcĂ©ment convertir les autres. Si nous on prend une dĂ©cision, on observe Ă©videmment ce que font les autres et aprĂšs on se forge notre intime conviction. Dans un prochain article, on parle du sujet de l'inclusion et de la jeune gĂ©nĂ©ration pour le Domaine Chanson.

10 vues
bottom of page