• Carla

Les vins de Bordeaux, une histoire au rythme du fleuve 🍇

DerniĂšre mise Ă  jour : 25 oct.

Il est facile pour moi de vous parler du vignoble Bordelais, puisque c’est celui au sein duquel j’ai vĂ©cu 20 ans. Les vignes de la rĂ©gion m’ont longtemps vu courir auprĂšs d’elles, cueillir quelques uns de leurs fruits et plus tard apprĂ©cier leur nectar. Je vous embarque donc dans ma rĂ©gion, le temps de ces quelques lignes, en tĂąchant de vous transmettre au mieux ce qu’elle a Ă  offrir.


Le vignoble Bordelais est considĂ©rĂ© comme l'un des plus anciens et grands du monde. Il reprĂ©sente notamment 1/4 de la superficie des appellations contrĂŽlĂ©es en France. Il est Ă©galement trĂšs rĂ©putĂ© Ă  l’étranger et constitue la premiĂšre destination d’Ɠnotourisme en France. Cette rĂ©putation trouve ses origines il y a plus de 2000 ans, perpĂ©tue aujourd’hui un savoir-faire unique et a Ă©videmment Ă©tĂ© construite Ă  travers l’histoire de la ville de Bordeaux. Le vignoble compte Ă  ce jour plus de 120 000 hectares de vignes et 10 000 chĂąteaux, que l’on peut aisĂ©ment dĂ©couper en 7 grandes sous-rĂ©gions viticoles : le MĂ©doc, Blaye, CĂŽtes-de-Bourg, le Libournais, les Graves, le Sauternais et l’Entre-deux-mers.


À travers cet article, je vous ferai dĂ©couvrir l’histoire et les origines des vins de Bordeaux, les caractĂ©ristiques du vignoble et les diffĂ©rents terroirs d’exception qui le constituent, mais aussi les meilleurs vins et millĂ©simes du Bordelais.

Place de la Bourse Ă  Bordeaux

Le vignoble de Bordeaux

L'histoire des vins de Bordeaux

Comme je vous le disais au dĂ©but de cet article, il a fallu 2000 ans pour que la ville de Bordeaux et sa rĂ©gion viticole soient considĂ©rĂ©es comme la capitale mondiale du vin. La rĂ©gion a toujours jouit d’un climat tempĂ©rĂ© et ocĂ©anique et d’un ensoleillement favorable Ă  la culture des vignes et la production de bons vins. Remontons rapidement le temps pour comprendre l’évolution et l’histoire des vins de Bordeaux.


Du 1er au 4Ăšme siĂšcle, la ville de Bordeaux, alors appelĂ©e Burdigala, est rapidement devenue une citĂ© de nĂ©goce oĂč le vin s’est introduit dans le quotidien et l’ensemble des secteurs : de nouveaux mĂ©tiers, de nouvelles architectures, une nouvelle Ă©conomie jusqu’à mĂȘme de nouvelles formes d’arts. Au 12Ăšme siĂšcle s’établit un lien fort entre Bordeaux et la Grande-Bretagne et la ville devient le fournisseur principal de vins pour les Anglais. 2 siĂšcles plus tard, l’équivalent de plus de 100 000 tonneaux sera envoyĂ© Ă  l’export, un grand record qu’on ne battra qu’au milieu du siĂšcle dernier.


1855 est une date importante dans l’histoire des vins de Bordeaux, puisque c’est la date Ă  laquelle le classement des grands vins de Bordeaux est nĂ©. Il rĂ©git encore aujourd’hui la qualitĂ© et la rĂ©putation des grands ChĂąteaux de notre rĂ©gion. Le 19Ăšme siĂšcle est une pĂ©riode qui a vu Bordeaux et ses vins se dĂ©velopper Ă  une vitesse fulgurante, la production passe du simple au double et le nombre de vins envoyĂ©s Ă  l’export triple. À la fin du siĂšcle, dans les annĂ©es 1860-1870, le phylloxĂ©ra attaque le vignoble Français de part en part, et la rĂ©gion viticole de Bordeaux n’y Ă©chappe pas. Les rendements diminuent, les prix des bouteilles de vins augmentent, le paysage viticole est plongĂ© dans une profonde crise.


Les rĂ©centes annĂ©es ont Ă©tĂ© remplies de challenges qui ont forcĂ© la rĂ©gion viticole de Bordeaux et l’ensemble de ses acteurs Ă  se rĂ©inventer pour le mieux. Le climat joue un rĂŽle central aujourd’hui dans notre gestion de la vigne et l’avenir des vins de Bordeaux. Retrouvez mon article sur l’impact du changement climatique sur la vigne si le sujet vous intĂ©resse.


Les caractéristiques du vignoble bordelais

Vignes Ă  Bordeaux

Sur les 120 000 hectares de vignes plantĂ©s Ă  travers 60 appellations dans la rĂ©gion viticole de Bordeaux, il faut savoir que 80% sont dĂ©diĂ©s Ă  la production de vin rouge. On y produit par contre Ă©galement toutes les autres couleurs du vin : du vin blanc, sec Ă  liquoreux, des rosĂ©s et quelques typicitĂ©s de Bordeaux comme le Clairet ou le CrĂ©mant de Bordeaux en effervescent. Cela reprĂ©sente presque 7 millions d’hectolitres par an, qui reprĂ©sentent une rare diversitĂ© de vins.


Une caractĂ©ristique typique du vignoble Bordelais rĂ©side dans ces vins d’assemblage. La grande majoritĂ© des vins de la rĂ©gion sont effectivement issus de l’assemblage de plusieurs cĂ©pages vinifiĂ©s sĂ©parĂ©ment au sein d’un mĂȘme vin. Si vous avez besoin d’un petit rappel sur la mĂ©thode de production d’un vin rouge, c’est par ici.


Le vignoble Bordelais est sĂ©parĂ© en 2 parties, de chaque cĂŽtĂ© de l’Estuaire : la rive gauche et la rive droite. Voyons quelles sont les typicitĂ©s de chacun des rives.


Les vins de Bordeaux cÎté rive gauche

La rive gauche de Bordeaux se caractĂ©rise globalement par des vins rouges puissants et profitant d’un bon potentiel de garde. C’est le Cabernet Sauvignon qui s’impose comme le cĂ©page majoritaire dans l’assemblage. Il apport ses tanins, sa puissance, son aciditĂ© et de chouettes arĂŽmes de fruits noirs. On le couple avec son ami le Merlot, minoritaire de ce cĂŽtĂ© de l’Estuaire, qui lui permet d’assouplir le vin avec ses tanins plus fondus et sa rondeur.


Du cĂŽtĂ© des vins blancs, on retrouve quelques secs dans les Graves. Mais surtout d’exceptionnels vins blancs liquoreux dans le Sauternais. Les cĂ©pages principaux sont le SĂ©millon, le Sauvignon blanc et la Muscadelle. Les vins de Sauternes longent le Ciron, un fleuve qui permet un climat favorable Ă  la pourriture noble, aussi appelĂ©e botrytis. C’est ce champignon qui permet la production de vins liquoreux dans la rĂ©gion. Les arĂŽmes de ces vins sont les fruits confits, les fruits secs ou encore le miel. Leur potentiel de garde est immense et peut atteindre 100 ans pour quelques rares vins.


Les vins de la rive gauche sont trÚs connus et réputés, notamment grùce au classement de 1855. On y retrouve par ailleurs de trÚs grandes exploitations, qui ne sont malheureusement plus toujours familiales puisque rachetées par des investisseurs ou des grands groupes.


Les vins de Bordeaux cÎté rive droite

On traverse le fleuve pour se rendre sur la rive droite. C’est le petit coin bien prĂ©cis qui m’a vue grandir, alors il n’a plus beaucoup de secrets pour moi. De ce cĂŽtĂ©-ci, c’est le Merlot qui fait sa loi, il devient majoritaire dans la plupart des assemblages, et vient ĂȘtre complĂ©tĂ© de son ami le Cabernet Sauvignon. Quelques appellations l’utilisent en trĂšs faible quantitĂ© dans l’assemblage, voire pas du tout. C’est le cas notamment de Pomerol et Saint-Émilion. Les vins sont donc plus souples et Ă©quilibrĂ©s dans leur jeunesse, mais qui sont aussi taillĂ©s pour la garde.


Les exploitations viticoles de la rive droite sont bien plus petites et appartiennent encore souvent aux familles et aux vignerons. Le vignoble de la rive droite est considĂ©rĂ© comme trĂšs dynamique sur de nombreux points : les assemblages, les mĂ©thodes utilisĂ©es, l’essor du bio, de la biodynamie
 C’est aussi une terre de classement, puisqu’on y retrouve le classement des vins de Saint-Émilion qui a beaucoup fait parlĂ© de lui au cours des derniĂšres dĂ©cennies. J’en parle dans cet article. Ce classement est revisitĂ© tous les ans, Ă  l’inverse des autres classements des vins de la rĂ©gion Bordelaise, preuve encore de la dynamique plus moderne de la rive droite selon moi.

Cité du vin de Bordeaux

Une mosaïque de terroirs d’exception à l’origine des vins de Bordeaux

Les appellations principales de la région viticole de Bordeaux

On ne va pas pouvoir faire le tour de l’ensemble des appellations de la rĂ©gion viticole de Bordeaux, mais voici les principales. On commence avec Saint-Émilion, premier vignoble Ă  avoir Ă©tĂ© classĂ© au patrimoine mondial de l’UNESCO. Il y a ensuite Margaux, connue Ă  l’international pour ses vins. C’est une des plus grandes appellations du MĂ©doc, qui compte 21 crus classĂ©s. J’en parlais un peu plus haut, impossible de passer Ă  cĂŽtĂ© de l’appellation Sauternes, qui produit des vins blancs liquoreux exceptionnels, parfois considĂ©rĂ©s comme les meilleurs du monde. Vous devez connaĂźtre Pauillac, une appellation du MĂ©doc qui compte elle aussi des crus classĂ©s, au nombre de 18. On termine avec Pessac-LĂ©ognan, une appellation qui regroupe l’ensemble des crus classĂ©s des Graves et qui produit des vins rouges trĂšs Ă©lĂ©gants et d’excellents vins blancs.


Quels sont les différents cépages du Bordelais ?

Voici les principaux cĂ©pages rouges plantĂ©s dans la rĂ©gion viticole de Bordeaux : le Cabernet-sauvignon, le Cabernet franc et le Merlot. Du cĂŽtĂ© des vins blancs, on retrouve le SĂ©millon, le Sauvignon blanc et la Muscadelle. Comme je l’expliquais, l’assemblage de ces cĂ©pages varie en fonction du terroir. Dans le Libournais, environ 75% de l’encĂ©pagement est reprĂ©sentĂ© par le merlot. Il n’est par contre prĂ©sent qu’à 40% sur l’autre rive.


Les grands millésimes récents du Bordelais

Box of Pomerol wines

Voici un mĂ©mo des millĂ©simes exceptionnels des annĂ©es 2000 Ă  aujourd’hui. Commençons justement par l’annĂ©e 2000 qui a produit des vins trĂšs Ă©lĂ©gants, puissants et concentrĂ©s. Si vous apprĂ©ciez la puissance des tanins que peuvent avoir les vins de Bordeaux, vous serez servi ! 5 ans aprĂšs, 2005 signe une trĂšs belle annĂ©e pour les vins Bordelais. Cette annĂ©e-ci fut frappĂ©e par une longue pĂ©riode de sĂ©cheresse qui a mis la vigne en stress hydrique. Les raisins ont atteint une belle maturitĂ© et ont donnĂ© des vins Ă©galement trĂšs corsĂ©s et puissants mais gorgĂ©s de fruits. 2009 est vraisemblablement l’un des meilleurs millĂ©simes rĂ©cents de la rĂ©gion. Le climat a beaucoup fluctuĂ© et les raisins ont atteint une maturitĂ© impeccable, ce qui a crĂ©Ă© des vins d’exception. L’annĂ©e d’aprĂšs fut aussi un trĂšs grand millĂ©sime. Les vins de 2010 sont super harmonieux et corsĂ©s et sont taillĂ©s pour une longue garde.


Comme je le disais en tout dĂ©but de cet article, j’ai grandi dans la rĂ©gion de Bordeaux, et j’ai appris Ă  apprĂ©cier le vin en m’initiant d’abord Ă  ces vins-lĂ . Je ne suis donc pas totalement objective, mais je vous recommande plus que vivement de vous essayer aux diffĂ©rents vins des splendides appellations de la rĂ©gion, de venir Ă  la rencontre de nos vignerons et d’apprendre Ă  aimer leurs vins. Parfois dĂ©criĂ©s, ils sont pourtant d’une richesse unique et ont encore beaucoup Ă  offrir.


L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.

28 vues0 commentaire