• Carla

Quel avenir pour le classement des vins de Saint-Émilion ? 🍷

Dernière mise à jour : 12 août

J’ai une attache toute particulière avec Saint-Émilion et ses vins. J’ai grandi dans le Libournais, beaucoup joué dans les vignes, et j’y ai même fait mes premiers jobs d’été. J’adore la richesse de ces vins, qui font aujourd’hui partie de mes préférés. Ils m’ont appris à apprécier le vin rouge, m’ont initiée à l’œnologie et ont fait germer cette passion qui m’anime au quotidien. Alors quand il s’agit de parler de ce petit monde, difficile de m’arrêter… 🤭


Le sujet du jour me tient tout particulièrement à cœur : le classement des vins de Saint-Émilion est actuellement dans la tourmente. Je vais donc profiter de cet article pour vous raconter son histoire, vous expliquer son fonctionnement, et évidemment parler du sujet principal : sa remise en question par quelques grands châteaux. Difficile pour moi de ne pas vous partager mon humble avis sur le sujet, mais je tâcherai d’être factuelle avant de vous donner mon point de vue sur la situation 😌

Saint-Émilion

L’histoire du classement des vins de Saint-Émilion 🍇

Vous le savez peut-être, il existe des classements différents en France, qui s’établissent sur une région particulière et ont un fonctionnement bien précis. Celui de Saint-Émilion a donc ses propres particularités et règles. Il est aujourd’hui notamment considéré comme le plus moderne des classements car il est le seul à être réétudié tous les 10 ans, alors que certains sont immuables depuis des décennies ⛓

C’est selon moi l’une des grandes forces de ce classement, et je trouve ça super précieux et important qu’il soit revu régulièrement pour laisser leur chance à de nouveaux vignerons, encourager les efforts de progrès et promouvoir leur volonté de bouger le monde du vin.


Le premier classement des vins de Saint-Émilion a eu lieu en 1955, et vient d’une décision du syndicat viticole. Il classe les vins de l’appellation Saint-Émilion Grand Cru uniquement, et non pas l’ensemble des appellations de Saint-Émilion et de ses satellites. Le règlement du classement a changé après l’édition de 2006, qui a découlé sur une affaire judiciaire complexe qui a duré plusieurs années. Le classement de 2006 a en effet été suspendu en 2007, pour être rétabli la même année, puis finalement annulé en 2008. Le Sénat a par la suite rétabli le classement de 1996. L’annulation a dû à nouveau être confirmée en 2009 puis 2011, autant dire que cette affaire a pas mal traîné… À présent et depuis cette affaire, l’INAO (l’institut national de l’origine et de la qualité) fait office d’autorité pour le classement 🧑‍⚖️


Le dernier classement date de 2012. Il a récompensé 82 propriétés : 64 Grands Crus Classés et 18 Premiers Grands Crus Classés. Là encore, plusieurs demandes d’annulation pour non-respect du règlement ont suivi le verdict du classement. Trois viticulteurs déclassés ont porté plainte pour prise illégale d’intérêt, notamment car Hubert de Boüard, propriétaire du Château Angélus, fut récompensé par le classement alors même qu’il était intégré dans la désignation des membres de la commission du classement. Bref, ça n’a pas été un long fleuve tranquille, et l’édition de 2022 ne manque pas à l’appel. Mais ça, on en parle juste après 👇


Quel est le classement actuel des vins de Saint-Émilion ?

Le classement des vins de Saint-Émilion catégorise les propriétés en 3 groupes distincts : les Premiers Grands Crus Classés A, les Premiers Grands Crus Classés B, et les Grand Crus Classés. En 2012, dernier classement en date, 2 propriétés sont montées en Premier Grand Cru Classé A, 4 propriétés ont acquis le titre de Premier Grand Cru Classé B et 9 sont entrées en Grand Cru Classé. En voici la liste :


Premiers Grands Crus Classés A de Saint-Émilion :

  • Château Angélus

  • Château Ausone

  • Château Cheval Blanc

  • Château Pavie

Premiers Grands Crus Classés B de Saint-Émilion :

(J’ai mis une étoile à côté de mes préférés)

  • Château Beau-Séjour Bécot

  • Château Beauségour

  • Château Bélair-Monange ⭐️

  • Château Canon ⭐️

  • Château Canon-La-Gaffelière

  • Château Figeac ⭐️

  • Château La Gaffelière ⭐️

  • Château La Mondotte

  • Château Larcis-Ducasse

  • Château Pavie-Macquin

  • Château Troplong-Mondot

  • Château Trottevieille

  • Château Valandraud ⭐️

  • Clos Fourtet

Grands Crus Classés de Saint-Émilion :

Les Grands Crus Classés sont un peu plus de 60, je ne les citerai donc pas tous ici, mais en voici quelques-uns que j’apprécie particulièrement :

  • Château La Commanderie

  • Château La Dominique

  • Château Fombrauge

  • Château Franc Mayne

  • Château Soutard

  • Château La Tour Figeac

  • Clos des Jacobins


Le classement des vins de Saint-Émilion 2022 dans la tempête 🌪

Rentrons enfin dans le détail de ce pour quoi vous êtes là : la tempête qui s’est (de nouveau) installée sur le sujet du classement de 2022. Ce sont d’abord 2 des 4 Premiers Grands Crus Classés A qui ont décidé de se retirer du classement : Château Ausone et Château Cheval Blanc. Suivis par un troisième : Château Angélus.


Saint-Émilion

Des 4 grands patrons du classement ne reste donc que le Château Pavie, qui a souhaité conserver sa participation. Récemment, c’est le Château La Gaffelière, Premier Grand Cru Classé B, et le Château Croque Michotte, Grand Cru Classé, qui ont décidé eux aussi de quitter le classement. Évidemment, quand les gros partent, ça fait un peu de bruit, mais alors pourquoi ont-ils pris une telle décision ? 🧐


Pour Angélus, Stéphanie de Boüard-Rivoal s’est exprimée en disant que "le domaine allait continuer à faire les plus grands vins en s’affranchissant d’un carcan de contingences acceptées jusque-là". De leur côté, les propriétaires du Château La Gaffelière disent ne plus se reconnaître dans les critères d’évaluation. Alexandre Malet Roquefort y affirme que les vins ont "été dégustés par des amateurs" et que leur "terroir n’a pas changé depuis 1955". Pierre Carle, du Château Croque Michotte s’est lui aussi exprimé : "soit c’est manipulé, soit c’est de l’amateurisme terrifiant". Il a même annoncé souhaiter "la création d’une nouvelle société de classement indépendant de l’INAO, pour éviter ce mélodrame tous les dix ans". Mélodrame, c'est peu dire...


Et c’est là la source du problème : alors que certains terroirs sont distingués par l’AOC pour leur qualité depuis des décennies, le premier rapport du classement viendrait les remettre en question. Leur revendication commune est que le système de notation récemment mis en place ne fait plus sens et va parfois à l’encontre des notes données par la critique des dernières années. Selon les châteaux qui se sont retirés, la partie terroir et dégustation n’occupait pas une part suffisante dans la note globale, comparé à la partie qui évalue l'accueil des visiteurs, les réseaux sociaux et le marketing 🤳


Pour cette édition, c’est le Bureau Veritas qui est l’organisme en charge du jury de dégustation. Les dégustateurs professionnels indépendants sélectionnés ont été recrutés sur un site d’annonce dédié à l’ensemble de la filière vin, alors même que selon certaines propriétés, il existe tout juste une trentaine de dégustateurs professionnels vraiment en capacité de déguster et noter correctement les vins de Saint-Émilion. Et ce, notamment parce qu’ils ont une connaissance profonde et une véritable expertise des 20 derniers millésimes.


Ce retrait des 4 châteaux susmentionnés vient par ailleurs impacter l’ensemble des autres participants. On peut facilement craindre que la valeur perçue du classement de Saint-Émilion en soit affaiblie.


Être dans le classement des vins de Saint-Émilion, ça change quoi ? 🤷‍

Alors évidemment, on peut aisément se mettre d’accord sur le fait qu’il est plus simple pour un Premier Grand Cru Classé A de se retirer, que pour un Grand Cru Classé. Ils bénéficient déjà d’une telle renommée, que presque rien ni personne ne pourrait l’ébranler. Mais en réalité, quelle est l’importance de ce classement pour les viticulteurs ?


Il y a un élément lucratif indéniable. Être ou ne pas être dans le classement influence donc le prix de vente du vin, ce qui est a priori chouette pour les châteaux classés. Mais il influence aussi la valeur immobilière des terres. Mieux un Château est classé, plus la valeur de ces terres est importante. Et ceci pose le problème de la transmission pour les propriétés familiales qui ne veulent pas imposer d’énormes frais de succession à leurs descendants. Sortir du classement peut alors parfois être un acte stratégique pour ces propriétés-ci. Ce qui n’est pas le cas des propriétés appartenant à des grands groupes.


Qui seront les nouveaux “A” du classement des vins de Saint-Émilion ? 🥇

Grande question qui restera en suspens jusqu’à septembre. Gérard Perse du Château Pavie, seul A encore en lice, annonce qu’ils maintiennent leur candidature à ce jour, on peut donc bien sûr envisager qu’ils restent A tant qu’ils ne se retirent pas. Le Château Figeac, qui fait partie des favoris pour la montée en A confirme que « toute la famille Manoncourt est sur la même ligne, nous avons constitué un dossier que nous estimons de grande qualité, nous restons dans la course, nous croyons en ce classement et nous entendons aller jusqu’au bout ». Le Château Troplong-Mondot, dont le chai a été remis à neuf il y a peu, tout comme le Château Figeac, est également toujours en lice. Deux gros candidats donc au titre de A, mais on en reparlera en septembre 🙃


Saint-Émilion

En conclusion, il faut tout de même reprendre la réponse de l’INAO à l’ensemble des critiques reçues. L’institut est clair : les notes concernant le terroir et le vin représentent 70% de la note globale en Grand Cru Classé et 60% pour les Premiers Grands Crus Classés. Pas de quoi crier au scandale donc. Le classement aura tout de même lieu cette année, avec ou sans certaines propriétés. Ce qui est certain, c’est que je crois fermement qu’il reste un excellent moyen de faire progresser l’ensemble du vignoble sur de nombreux de sujets de qualité et d’environnement par exemple. Alors longue vie au classement de Saint-Émilion oui, mais il faudra très certainement qu’il accepte de se mettre un peu à jour afin de rester toujours aussi prestigieux et respecté. Saint-Émilion à la quête de sens, tiraillé entre histoire et modernité : affaire à suivre 😉


Si cet article vous a plu et que vous souhaitez en apprendre toujours plus sur le vin et trouver vous aussi vos futurs vins préférés, je vous invite à télécharger notre app sur App Store ou Play Store.


L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.

66 vues0 commentaire