• Carla

Quel est l'impact de la sĂ©cheresse sur la vigne ? đŸ„”

La sĂ©cheresse est de plus en plus frĂ©quente et gĂ©nĂ©ralisĂ©e sur notre pays, et elle impacte bien Ă©videmment la vigne. La moitiĂ© sud du vignoble Français est encore plus fortement touchĂ©e, et prend ses dispositions pour lutter contre ces chaleurs et prĂ©server la vigne. Dans un contexte de rĂ©chauffement climatique et de lĂ©gislations fermes quant Ă  l’irrigation, quel est l’impact de la sĂ©cheresse sur la vigne ?


Feuille de vigne

Quels risques pour la vigne en tant de sĂ©cheresse ? đŸ« 

Lors d’une pĂ©riode de sĂ©cheresse, la vigne subit un stress hydrique. Ce stress, dans une certaine mesure, peut avoir des consĂ©quences positives sur la vigne. Il vient alors stimuler la plante, permet une bonne maturation des raisins et mĂšne Ă  de bons vins de garde. Lorsque le stress hydrique est trop important par contre, comme c’est le cas de plus en plus frĂ©quemment Ă  cause des Ă©pisodes de canicule et de sĂ©cheresse, il impacte nĂ©gative la vigne, la rĂ©colte et le vin. Ces Ă©pisodes secs viennent rĂ©duire les rendements puisque la maturation du raisin n’a pas lieu et une partie de la rĂ©colte finit par se perdre. Alors qui dit moindre rĂ©colte dit menace Ă©conomique pour les producteurs. À l’heure du rĂ©chauffement climatique, ils sont donc obligĂ©s de prendre certaines mesures pour leur venir en aide, comme l’irrigation par exemple.


On parlera des rĂ©glementations pour l’irrigation juste aprĂšs. Lorsqu’elle est utilisĂ©e Ă  l’excĂšs, elle permet de gros rendements certes, mais mĂšne Ă  des vins Ă  faibles degrĂ©s d’alcool. Une vigne trop irriguĂ©e ne parvient effectivement pas Ă  plonger ses racines correctement dans le sol afin de s’alimenter seule, ce qui la fragilise grandement.


Quel impact a la sécheresse sur le goût du vin ?

Si la vigne subit un gros stress hydrique et n’est pas irriguĂ©e, les vins sont lourds, manquent d’équilibre et d’harmonie et sont marquĂ©s par des arĂŽmes empyreumatiques ou brĂ»lĂ©s. Lorsque l’irrigation est correctement utilisĂ©e, impossible de le sentir Ă  la dĂ©gustation : le vin produit obtient un bon taux d’alcool, une bonne aciditĂ©, de jolis tannins et un bon Ă©quilibre. Si l’irrigation est par contre trop importante, le vin est diluĂ© et le taux d’alcool trop bas.


Comment prĂ©server la vigne de la sĂ©cheresse ? 💧

L’irrigation de la vigne est de base interdite par la loi. Quelques exceptions demeurent cependant. Pour les jeunes vignes : au cours des 3 premiĂšres annĂ©es suivant la plantation, l’irrigation est totalement autorisĂ©e. Les viticulteurs Ă©vitent gĂ©nĂ©ralement d’y avoir recours sauf en cas d’urgence. Pour les vins sans indication gĂ©ographique ou vin de France, ainsi que les IGP, elle est autorisĂ©e sauf entre le 15 aoĂ»t et la rĂ©colte. Si besoin, retrouvez notre article "AOC, AOP, IGP, quelle diffĂ©rence ?"

Pieds de vigne

Pour les AOC par contre, l’irrigation est de base interdite entre mai et la rĂ©colte. Les rĂšgles se sont rĂ©cemment assouplies avec la multiplication des Ă©pisodes de sĂ©cheresse. Dans tous les cas, elle est toujours interdite entre le 15 aoĂ»t et la rĂ©colte. Certains dĂ©crets d’appellation permettent une irrigation exceptionnelle entre le 15 juin et le 15 aoĂ»t. Mais prendre la dĂ©cision de bĂ©nĂ©ficier de cette aide exceptionnelle n’est pas sans contreparties. Les dĂ©marches administratives sont lourdes et prennent parfois trop de temps, mettant en pĂ©ril la vigne, qui aurait eu besoin d’ĂȘtre irriguĂ©e plus tĂŽt. Pour faire une telle demande, le producteur doit rĂ©aliser une dĂ©claration auprĂšs de l’INAO.


Comment fonctionne l’irrigation de la vigne ?

Le systĂšme le plus efficace et le plus largement utilisĂ© est le goutte-Ă -goutte. Il peut ĂȘtre disposĂ© sous la terre ou en dehors du sol. Installer un systĂšme d’irrigation de base coĂ»te environ 2000€ Ă  l’hectare et peut ĂȘtre entretenu chaque annĂ©e Ă  moindre coĂ»t.


Ces pĂ©riodes de sĂ©cheresse Ă  rĂ©pĂ©tition, de plus en plus frĂ©quentes menacent la qualitĂ© de la rĂ©colte et du vin. Face Ă  ce problĂšme, qui ne risque pas de s’arranger au fil des annĂ©es, les rĂ©glementations s’assouplissent. Mais l’irrigation peut-elle retirer l’aspect terroir et environnemental des vins, les rendant plus lisses et moins typiques ? Probablement, et ce qui reste certain : la viticulture, comme les autres cultures, va devoir s’adapter Ă  un environnement changeant.


L’abus d’alcool est dangereux pour la santĂ©, Ă  consommer avec modĂ©ration.

30 vues0 commentaire