• Carla

Réussir ses accords mets-vins à coup sûr 🤝

Le vin et la nourriture vivent une merveilleuse histoire d’amour, et ce depuis toujours, mais leur association peut rapidement se transformer en véritable cauchemar. Les règles en termes d’accords mets et vins sont variées, et il n’est pas toujours simple de savoir quel vin choisir pour le super menu qu’on a prévu pour nos invités. Alors si vous ne souhaitez plus jamais vous tromper, et apprendre quelques règles simples à garder en tête, vous êtes au bon endroit !


Accords mets-vins

La dégustation des vins et des mets 😋

Réussir son accord mets-vins est important : la perception des goûts du plat, comme du vin, est modifiée selon l’association choisie. Trouver un bon accord mets-vins permettra alors d’apprécier d’autant plus le repas, et le vin se trouvant dans votre verre. Si l'harmonie est trouvée, ils procureront également davantage de plaisir que lorsqu’ils sont consommés séparément. Tout comme pour la dégustation du vin, il ne faut pas oublier que chaque personne a sa propre sensibilité et ses propres goûts.


Un plat acide ne sera probablement pas perçu au même niveau d’acidité si c’est vous qui le goûtez, ou si c’est moi, c’est pourquoi il est aussi important de prendre en compte vos goûts ou ceux de vos proches dans la construction de vos accords mets-vins. L’association parfaite l’est avant tout pour un profil gustatif spécifique, et elle pourra être déplaisante pour une personne ayant d’autres goûts.


L’influence des mets sur le vin, et vice-versa 🙌


Accords mets-vins

Vous le savez d’ores et déjà, les aliments que vous consommez tout au long d’un repas interagissent entre eux, et bien c’est exactement pareil lorsque l’on ajoute du vin. Lorsque vous mangez un aliment, vous pouvez percevoir sa sucrosité, sa salinité, son acidité ou encore son amertume. Ces différents niveaux peuvent affecter votre perception des aliments que vous allez manger en suivant, ainsi que du vin que vous avez décidé d’accorder, et vice-versa ! Les aliments ont tout de même tendance à plus affecter le goût du vin que le vin n’affecte le goût des aliments.


Reprenons quelques unes des composantes principales que l’on retrouve dans un plat, et voyons comment elles viennent influencer le vin 😏


Si le plat est sucré, le vin pourra paraître :

  • plus amer

  • plus acide

  • moins doux

  • moins fruité


Si le plat est salé, à l’inverse, le vin semblera :

  • moins amer

  • moins acide

  • plus fruité


Si le plat est acide, le vin sera là aussi :

  • moins amer

  • moins acide

  • plus doux

  • plus fruité


Si le plat est gras, le vin paraîtra moins acide.


Si vous ne devez retenir qu’une seule chose, un vin paraîtra plus "dur" accompagné d’un plat sucré, et à l’inverse plus souple lorsqu’il est accompagné d’un plat salé ou acide. De manière générale, un plat sucré s’accompagne d’un vin encore plus doux. Un plat acide ira mieux avec un vin plus acide, car il vient atténuer la perception d’acidité.


Les accords mets et vins, comment ça marche ? 🤔

Le premier élément de réponse est qu’il faut veiller à ce que l’intensité des saveurs soit équilibrée : un plat très aromatique dominera un vin qui ne l’est pas assez, et inversement. Essayez donc de trouver un plat et un vin dont l’intensité des saveurs est la plus équilibrée possible.


Pour réaliser un accord mets-vins sûr, vous pouvez également faire une association de couleur : un vin rouge avec un plat coloré (viande rouge, plat en sauce rouge…) et un vin blanc avec des mets clairs (poisson, sauce blanche…).


Un autre technique est l’accord régional : associer un plat régional avec un vin de la même région sera toujours un bon accord. Un cassoulet avec un rouge du Sud-Ouest, une choucroute avec un blanc d’Alsace…


Enfin, si vous vous sentez l’âme d’un aventurier, vous pouvez tenter l’association des contraires, plus originale mais aussi plus risquée. Un plat sucré avec un vin acide ou l’inverse sont de bons exemples d’accords audacieux 😎


Accords mets-vins

Nous disions plus tôt que les aliments entre eux s'influencent, notamment lorsqu’ils sont dégustés les uns après les autres, et bien il en est de même si vous dégustez plusieurs bouteilles de vins au cours d’un seul et même repas. L’ordre des bouteilles est donc crucial, pour éviter que l’une ne vienne écraser la suivante. Vous connaissez peut-être l’adage : "blanc puis rouge, rien ne bouge, rouge puis blanc, tout fout le camp". C’est un bon moyen de garder en tête l’ordre dans lequel servir vos vins. Voici l’ensemble des règles : les vins blancs avant les rouges, les vins à boire jeunes avant les vins plus vieux, les vins légers avant les vins riches en alcool et les vins secs avant les moelleux ou liquoreux.



Attention également aux préjugés dans les accords mets-vins, beaucoup ont l’habitude de manger le fromage avec du vin rouge, alors qu’il s’associe généralement mieux avec un vin blanc, de sa région 😌


L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.


36 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout