• Carla

Vin bio, vegan ou sans sulfites, quelle diffĂ©rence ? đŸ·

DerniÚre mise à jour : 12 août

On en entend de plus en plus parler : les vins biologiques, naturels, en biodynamie ou encore sans sulfites ne cessent de sĂ©duire de nouveaux consommateurs. Pas toujours simple de se les procurer, ni de les comprendre, on dĂ©crypte donc dans cet article tout ce que vous avez Ă  savoir sur ce type de vins. Comment s’y retrouver dans le rayon vin ? Et quelles sont les diffĂ©rences en termes de vinification, mais aussi de dĂ©gustation ?


Taille de la vigne

Qu’est-ce qu’un vin biologique ? 🌿

La premiĂšre chose Ă  savoir est que les vins biologiques se reconnaissent facilement : ils portent le label AB (Agriculture Biologique), que l’on retrouve Ă©galement sur les autres produits agro-alimentaires.


Les particularités du vin biologique :

Les vins biologiques rĂ©pondent Ă  un cahier des charges bien prĂ©cis et des pratiques viti-vinicoles rĂ©gulĂ©es. ConcrĂštement, qu’est-ce que cela implique pour le producteur ? Les principaux Ă©lĂ©ments sont l’absence de traitements chimiques et synthĂ©tiques, pas d'utilisation d’insecticides ou d’herbicides, ainsi qu’une rĂ©duction des engrais et produits phytosanitaires. À l’inverse des vins sans sulfites dont on parle un peu plus bas, l’ajout de sulfites est autorisĂ©, mais rĂ©gulĂ©. Le producteur peut, si et uniquement si nĂ©cessaire, traiter sa vigne Ă  l’aide de traitements d’origine naturelle et utiliser des engrais organiques, toujours d’origine naturelle.


Petit apartĂ© sur les vins biodynamiques, dont vous avez peut-ĂȘtre entendu parler ! La notion de vin biodynamique dĂ©signe une pratique biologique, mais encore plus poussĂ©e. Le calendrier de la vigne est calĂ© sur le calendrier lunaire, certains dosages sont encore plus restrictifs que pour les vins bio, et le producteur utilise des substances dites “dynamisĂ©es” 🌝


DeuxiĂšme petit apartĂ© sur les vins naturels, ou encore appelĂ©s vins natures, qui combinent certaines mĂ©thodes des deux agricultures prĂ©cĂ©demment citĂ©es, mais avec une restriction totale des intrants : rien ne doit ĂȘtre ajoutĂ© pour modifier le jus initial et naturel. Les sulfites restent eux autorisĂ©s mais dans de moindres proportions.


Qu’est-ce qu’un vin vegan ?

Vignes

Peut-ĂȘtre que vous n’en avez jamais entendu parler, ou bien peut-ĂȘtre que cela vous semble totalement absurde de parler de vin vegan, car effectivement, on peut lĂ©gitimement se demander oĂč se cachent les traces animales dans le vin
 Eh bien figurez-vous qu’il y en a la plupart du temps ! Non pas parce qu’un moucheron s’est glissĂ© sur la table de tri des raisins, mais parce qu’on en retrouve dans le processus de fabrication de ce que l’on appelle la “colle”.


La colle est destinĂ©e Ă  Ă©liminer les particules et rĂ©sidus de levure que l’on retrouve en suspension dans le vin. Et cette colle est gĂ©nĂ©ralement fabriquĂ©e Ă  partir de blanc d’oeuf, de poisson ou de casĂ©ine, qui est une particule que l’on retrouve dans le lait. Les vins vegans n’utilisent donc que des colles d'origine vĂ©gĂ©tale, avec du blĂ©, des pois ou de la pomme de terre. Et certains n’en utilisent mĂȘme pas du tout.


Attention donc, un vin biologique n’est pas nĂ©cessairement vĂ©gan, et de la mĂȘme façon, un vin vĂ©gan n’est pas toujours bio ! 🙃



Qu’est-ce qu’un vin sans sulfites ? đŸ€”

Avant toute chose, commençons par rappeler ce que sont les sulfites, et Ă  quoi ils servent. Les sulfites, que l’on peut aussi appeler soufre, sont naturellement prĂ©sents dans le vin, il est donc plus appropriĂ© de parler d’un vin “sans sulfites ajoutĂ©s”, car c’est bien ici l’ajout de sulfites par l’homme qui change tout.


À quoi servent les sulfites dans la production du vin ?

Lorsque l’on produit un vin de maniĂšre conventionnelle, les sulfites font leur apparition Ă  plusieurs Ă©tapes de la production et la vinification. D’abord dans la vigne : les sulfites permettent de dĂ©truire les champignons et les maladies. Ils sont ensuite parfois utilisĂ©s pour stĂ©riliser les fĂ»ts de chĂȘne. Au moment des vendanges, ils peuvent ĂȘtre de nouveau pulvĂ©risĂ©s sur les raisins pour Ă©viter qu’ils ne commencent leur fermentation alcoolique trop tĂŽt. Et enfin, lors de la fermentation, ils peuvent ĂȘtre ajoutĂ©s pour tuer les bactĂ©ries et levures qui pourraient altĂ©rer la qualitĂ© du vin. De maniĂšre globale, les sulfites permettent de stabiliser le vin, Ă©viter l’oxydation et amĂ©liorer sa conservation, ils agissent comme antiseptiques et antioxydants.


L’ajout de sulfites se fait gĂ©nĂ©ralement en plus grande quantitĂ© dans les vins blancs, puisque les vins rouges disposent naturellement de plus d’antioxydants : notamment parce que la macĂ©ration se fait avec les peaux. À l’inverse, les vins blancs, doux et rosĂ©s sont naturellement moins protĂ©gĂ©s. Les vins moelleux et liquoreux Ă©tant les plus soufrĂ©s, puisque le taux de sucre important nĂ©cessite plus de soufre pour le stabiliser ⚖


Les particularités des vins sans sulfites :

Vous vous en doutez donc, produire un vin sans sulfites ajoutĂ©s n’est pas une mince affaire, cela nĂ©cessite un travail dĂ©cuplĂ© et une extrĂȘme rigueur quant Ă  l’hygiĂšne tout au long du processus de production. La rĂ©colte est encore plus sĂ©lective : les raisins abĂźmĂ©s ne peuvent pas ĂȘtre utilisĂ©s đŸ«Ą


Raisins

On le rappelle donc : tous les vins contiennent des sulfites. Un vin “sans sulfites” ou “sans sulfites ajoutĂ©s” devrait-on dire, est un vin dans lequel seuls les sulfites contenus naturellement dans le vin sont prĂ©sents. Un vin sans soufre ajoutĂ© produit environ 10 mg/L de soufre, ce qui ne vient pas se confronter avec la sensibilitĂ© humaine.


Depuis 2005, et selon une directive europĂ©enne, tous les vins contenant plus de 10 mg/L de sulfites doivent porter la mention “contient des sulfites” sur leurs Ă©tiquettes. L’inconvĂ©nient de cette mention est qu’elle ne fait pas la diffĂ©rence entre un vin en contenant 150 mg/L et un autre en contenant seulement 15.


Quel goût ont les vins sans sulfites à la dégustation ?

Si vous n’en avez jamais goĂ»tĂ©, on vous recommande d’essayer l’expĂ©rience, et plusieurs fois idĂ©alement. En effet, comme le vin est bien moins stabilisĂ© qu’un vin contenant des sulfites ajoutĂ©s, on ne sait jamais vraiment trop sur quoi on va tomber. Il est possible de ressentir des arĂŽmes parfois dĂ©sagrĂ©ables d'Ɠuf pourri ou d’écurie, mais ces arĂŽmes s'Ă©touffent aprĂšs avoir bien aĂ©rĂ© le vin. De la mĂȘme maniĂšre, ces vins peuvent ĂȘtre lĂ©gĂšrement perlants, mais Ă  nouveau pas d'inquiĂ©tude, cela disparaĂźt aprĂšs l’avoir carafĂ© ou un peu secouĂ© !


Pensez Ă  conserver vos vins sans sulfites en dessous de 15°C car ils supportent mal les tempĂ©ratures Ă©levĂ©es đŸ„” Autre petit dĂ©tail, mais pas des moindres ! Les sulfites sont connus pour ĂȘtre en partie responsables du mal de crĂąne que vous pouvez ressentir aprĂšs avoir consommĂ© du vin, qu’on ne retrouve donc pas, ou moins, avec les vins sans sulfites ajoutĂ©s.


Maintenant que vous en savez un peu plus sur ces diffĂ©rents types de vins, qui ne sont pas produits Ă  l’aide de l’agriculture conventionnelle, vous pouvez faire votre choix plus en conscience. Les vins biologiques se retrouvent facilement Ă  la vente un peu partout, pour les autres, ils sont beaucoup moins rĂ©pandus. CĂŽtĂ© dĂ©gustation, ils ont tous leur particularitĂ© et mĂ©ritent d’ĂȘtre goĂ»tĂ©s pour apprĂ©cier leurs diffĂ©rences !

On vous rappelle que la consommation d’alcool est dangereuse pour la santĂ©, et qu’il faut le consommer avec modĂ©ration


36 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout